Par ici la Compagnie / T +336 52 38 57 66 / paricilacompagnie@gmail.com / © Par ici la compagnie 2019

Prenons nos rêves... pour des réalités !

En 2019, Marianne Duvoux, et quelques artistes et techniciens de Par ici la compagnie mèneront 4 mois d'actions artistiques sur le territoire de la communauté d'agglomération Béthune-Bruay, Artois Lys Romane.

Au programme, des spectacles, des rencontres, des échanges, des lectures, de l'écriture, de la musique...

N.B. : initialement prévu entre janvier et mai, les actions de la compagnie sont reportées de septembre 2019 à janvier 2020.

LA LECTURE : OSER DIRE

 

  • ÊTRE CITOYEN – Atelier d’écriture, lecture d’une lettre « Monsieur le Président ».

Une/des classes à partir du collège jusqu’au lycée, rédige individuellement ou en groupe une lettre au Président de la république.

Après lecture de lettres réels ou fictives issues de la littérature française ou internationale, les élèves rédigent seul ou en groupe des lettres pour y confier leurs inquiétudes, leurs rêves, leurs doutes, leurs espérances et tous ce qu’ils leurs tient à cœur. Les classes participantes pourraient se retrouver pour lire les lettres, notamment au Festival Lettre Nomade,  et/ou un livret recueillant toutes les lettres pourraient être éditer, bien-sûr envoyer les lettres à l’Élysée.

 

  • S’ENGAGER - Série de lecture à la bibliothèque du Festival Arsène.

Préparation de lectures de textes littéraires ou d’actualité sur l’engagement avec une/des classes pour une lecture publique au Festival Arsène.

 

  • OSER - S’ENGAGER – Brigade de lecture à haute voix 

Oser prendre la parole... pour lire ! La lecture à haute voix peut sembler être un exercice impressionnant, périlleux même. Mais c’est aussi une source de plaisir, de partage, de réflexion, de débat, d’émotion.

Avec un groupe : une classe, un groupe repéré, ou un groupe de recrues volontaires, nous proposons de se rencontrer autour d’un thème de la lecture, puis sortir pour lire à l’occasion d’un événement particulier.

 

AU PIED DE LA LETTRE

 

  • OSER : Les lieux « interdits ».

Avec un groupe enfants ou adultes (public empêché), identifier un lieu où l’on ne va pas, peu, où l’on n’ose aller « un lieu pas pour nous » (comme une institution, un équipement culturel, ou un lieu à une heure inattendues...) Demander au groupe « qu’est-ce qui m’empêche d’y aller ? » et crée avec ce groupe d’un protocole pour investir et s’approprier ce lieu (recherche, documentation, visite).

Si plusieurs groupes participent et selon les lieux choisis, il serait possible d’organiser des visites croisées. Chaque groupe faisant visiter aux autres son « lieu interdit ».  

  • AGIR - Recueil de parole de citoyens engagés.

Interroger des citoyens engagés dans la vie associative ou public (bénévoles d’association, élus, militants, délégués syndicaux...) sur leurs engagements. Au fil des témoignages tracer un paysage du territoire par le prisme de l’engagement. Récolte de vidéos montées et diffusées dans les cinémas ou les murs des bâtiments du territoire.

  • ÊTRE CITOYEN – Cahier de doléance poétique sur les marchés.

Un stand tenu par la compagnie sur les marchés du territoire recueille les doléances des citoyens à la manière des États Généraux de 1789 mais pas pour récolter les plaintes. Plutôt pour interroger les habitants sur leur rapports à la poésie, à l’enchantement. Des questions comme

« Quel est votre rêve le plus fou ?», « Pour vous que veut dire le mot enchantement ?» « Quelle est votre joie quotidienne ?», « Quel est votre mot préféré ? », etc. Ces paroles seraient reprises et montées sur scène, lues par l’équipe de la compagnie pour représenter leur diversité et en faire des moments dramatiques, comiques, ou flamboyants. La restitution pourrait prendre place à la maison de la poésie à Beuverie où tous les participants seraient invités.

  • PARTICIPER - Vidéos récolte de parole : « là où je vais ».

Interroger des habitants de tous âges de toutes origines sur ses circulations, afin de dessiner un portrait sensible de ses choix passés présents et futurs. Questions envisagées : là tu vas le plus souvent, là où tu rêves d’aller, là où tu es allé une fois mais dont tu souviendras toute ta vie, là où tu ne vas plus, là où tu n’iras jamais, où vas-tu dans la vie... Ces paroles seront récoltées par vidéos puis montées pour une possible diffusion dans les cinémas ou même sur les murs su territoires.

à Ce processus de récolte de parole pourrait aussi se concentrer sur le camp d’immigrés vietnamiens d’Angres et donner à entendre la problématique spécifique de ces migrants.

 

 

PROCESSUS COMPLET – UN ENGAGEMENT TOTAL

 

  • SE JETER À L’EAU - Atelier théâtre de A de Z, de l’écriture à la représentation.

Monter sur scène implique des choix multiples : choisir un thème, une problématique, un angle, des personnages, des noms pour ses personnages, une écriture de plateau : imagination, documentation, improvisation. Puis enfin le temps de l’incarnation, de la répétition, de la préparation pour oser monter sur scène et assumer avec fierté toutes ses idées. Ce type d’atelier peut être proposé à une/plusieurs classes, un groupe.

  • S’ENGAGER -S’engager pour un livre !

Proposition pour une classe. Une sélection de livres est proposée au groupe, après  lecture, la classe se voit proposer de débattre et de voter pour un texte. Le livre choisi sera adapté à la scène (lecture, improvisation, lecture plateau) puis présenté sur scène.

  • ÊTRE ACTEUR– Mise en scène Opéra contemporain.

Travail avec les apprentis comédiens, musiciens et chanteurs des conservatoires du territoire autour d’un opéra contemporain. Mise en résonnance de cette œuvre complète avec les enjeux de notre société contemporaine.

INTERVENTIONS DIRECTES

  • ÊTRE CITOYEN - Petite forme théâtrale pour collège et lycée

Intervention théâtrale de deux heures dans les classes à partir de la quatrième mettant en scène 4 comédiens pour mettre en jeu la démocratie. Vote, lecture, campagne électorale au sein de la classe avec dépouillement et plusieurs modes de scrutin au programme de l’intervention.

  • AGIR – Diffusion du spectacle suivi d’un atelier «  Nous les héros et les héroïnes ».

Dans ma robe, dernière création de la compagnie, met en scène le personnage de Bielle qui s’adresse aux enfants comme à des héros et des héroïnes de contes. Cette forme tout terrain est faite pour jouer directement dans les écoles. Après avoir vu le spectacle, l’équipe viendrait de nouveau à l’école pour un/des ateliers d’imagination et d’écriture et produire une histoire dont les enfants seraient les héros ou les héroïnes !

logo-pilc blanc.png